Journée du patrimoine 21 septembre 2014

ont été ouverts:

Espace Pierre Louki

avec  – le Théâtre Perché place Emile Blondeau (visites guidées)

et l’exposition de livres d’époque « Regards sur la Grande Guerre »

extrait du dépliant « Une maison commune deux fois centenaire »

…Elle recevra
« la mairie, la justice de paix, la salle du Conseil
et même des réunions de citoyens ».
Le lieu avait été maison forte: une tour figure sur sa façade en 1808. Propriété de l’évêché, des prêtres y étaient logés jusqu’en 1789.
Des transformations se succéderont au cours de ces 2 siècles.
Dès 1829 de grands travaux viennent l’embellir
(le maire est Etienne-Alexandre Ferrand).
La création d’une salle de spectacle est décidée dans le grenier.
1832-1833 : des travaux non prévus en 1829
doublent le coût initial de la construction:
« ajouts d’étriers sur la charpente,
et aussi d’une galerie et son escalier dans le théâtre »…

1834 Le maire, Louis-Vulfran Verrollot fait voter le budget pour achever le théâtre avec « les décors de la salle de spectacle et du théâtre ».
Les peintures de la voûte et de la galerie que nous admirons et dont la symbolique peut interroger, font-elles toutes, partie de cette commande?
Les travaux du théâtre se sont achevés certainement en 1836…

C’est aux journées du Patrimoine 2004 que le « petit théâtre » du XIXè est tiré de l’ombre.
Le conseil municipal dirigé par J-C Carra prend la décision de le rénover. De nombreux donateurs apportent leur soutien.
Il ne restait dans le grenier, que la voûte décorée et le décor sur toile du balcon; un théâtre abandonné, délabré.
La consolidation du premier étage apparaît urgente quand commencent en 2007, les travaux de réhabilitation du théâtre.

Le style de la fin du XIXème siècle, admiré aux Journées du Patrimoine, sera conservé, mais l’ensemble du bâtiment qui a souvent vu varier la distribution de ses différentes pièces, est restructuré; la salle du Conseil et des mariages en reste le « cœur ».
Les visites guidées et l’ouverture régulière du lieu assurées par l’association « Le Théâtre Perché » font découvrir ce que beaucoup appellent « le petit écrin », un lieu magique où il fait bon venir au spectacle.
On vous y dira aussi que 150 affiches (la plus ancienne est d’octobre 1846; la plus récente de 1881) conservées miraculeusement dans l’ancienne bibliothèque (rue de l’Hôtel-Dieu) et précieusement sauvegardées attestent de son activité passée, mais nul ne sait dire quand eut lieu la dernière représentation. Si la mémoire locale se rappelle des bals dans la salle des mariages dans les années 1920, personne ne se souvient avoir entendu parler de représentations au théâtre. Le théâtre était-il devenu vétuste ? Contrecoups de la Grande guerre? Peut-être ne correspondait-il plus aux attentes de l’époque:
la construction d’une salle des fêtes est décidée en 1924. Inaugurée par Gustave Varenne, le premier spectacle y est donné le 8 avril 1928.

Billet d’humeur!

ne croyez pas ce qui est écrit sur le site officiel du patrimoine ! Notre théâtre vaut le détour tel qu’il est, et il est unique!  ce n’est pas un type de « théâtre à l’italienne »

letheatreperche@brienon.com

letheatreperche@brienon.com

 

 

Collégiale

visite guidée à 10h et à 15 h

Grand lavoir

(situé rue Joséphine Normand)

Huilerie artisanale

route de Joigny

(visites guidées toutes les heures)

L’ancienne gare

sera ouverte (avenue de la gare)

Exposition de broderie d’art

(démonstration)

51 grande rue au commerce de Mme Legrand, par Véronique Montandon

 

Publicités

Ils ont laissé leur nom…(1ère suite)

 

Première annexe de l’ouvrage collectif paru en 2003

Des femmes et des hommes
ont laissé leur nom
à une rue, une place, un bâtiment…

Qui étaient:

Crié Marc, (1910-1984) p 6
Hon Louis (1924-2008) p 10
Kutscheid Michaël (1923-2009) p 12
Legouge Simon (1904-1994)p 14
Leclercq Marie-Edmée née Marlot (1923-2011)p  16
Leroux Paul Jules Ernest (1913-1977) p 17
Louki – Pierre Varenne (1920-2006) p 19
Ongaro Yveline (1927-2006) p 22
Renvoisé Madeleine née Basiletti (1920-2008) p 28
Renvoisé Robert (1921-1998) p 30
Valdant Henri-Charles (1860-1939) p 33

en vente à la Maison du Tourisme 6 €